top of page
Rechercher

Dry January

Le dry January consiste à ne par boire une goutte d'alcool pendant un mois, il est courant de le faire en janvier comme toute bonne résolution de la nouvelle année, mais vous pouvez le faire quand vous vous sentez prêts!

Il n'est pas trop tard pour essayer de ne pas boire une goutte d'alcool pendant 1 mois et réussir le challenge du DRY JANUARY. D'autant qu'il est bon pour la santé, la ligne, le foie....

Alors êtes vous prêts à mettre votre corps au repos?

Voici les avantages que vous allez en retirer:

  • Détoxifier son foie

  • Eviter les virus saisonniers (grippe...)

  • Limiter sa prise de poids

  • Réduire son risque de cholestérol, de diabète, d'hypertension et de cancer

  • Améliorer son sommeil

Dans une étude menée par l'Université de Sussex en 2019 sur près de 3 000 participants au Dry January, 71% ont expliqué avoir mieux dormi, 58% avoir perdu du poids, 57% avoir une meilleure concentration et 54% une plus belle peau.



Une question qui revient très souvent au cabinet, est ce que l'alcool fait grossir?


La réponse est OUI!


L'alcool est très calorique et très sucré. Un gramme d'alcool représente 7 calories. Par exemple, un verre de vin rouge ou de champagne contiennent 70 calories, un verre de Martini affiche 112 calories au compteur, une centaine de calories pour 25 cl de bière. Sans compter les sodas et autres jus qui accompagnent souvent les liqueurs et les eaux-de-vie ! En toute logique, réduire voire arrêter sa consommation d'alcool permet de limiter la prise de poids, de par les calories non ingurgitées quand on troque son cocktail par un verre d'eau. Par ailleurs, consommer de l'alcool a tendance à ralentir l'élimination des graisses. Pire, elle favorise même son accumulation au niveau de la sangle abdominale. Un mécanisme bien connu de ceux qu'on appelle familièrement "les buveurs de bière"

La bière cumule le plus de mauvais points, elle possède un fort index glycémique. Or, le sucre est stocké sous forme de graisses dans l'organisme, d'où l'expression « ventre à bière ». En outre, la bière contient du dioxyde de carbone qui provoque des gaz et des ballonnements.


Arrêter l’alcool, c’est perdre du poids. En effet, les boissons alcoolisées favorisent le surpoids suite à plusieurs mécanismes. Les études, de leur côté, montrent que la faim ainsi que l’appétit sont augmentés lorsque les repas et l’alcool sont consommés simultanément.

Dès que l’on arrête l’alcool, le processus de perte du poids commence spontanément. Les réactions physiologiques reviennent à leur état normal améliorant ainsi la qualité de la digestion.

De même, les mécanismes de satiété et d’appétit reprennent leur équilibre grâce à l’amélioration des signaux transmis par le cerveau.

Le plus important si vous voulez vraiment retrouver votre poids de forme est donc d’arrêter l’alcool, n’est-ce pas?



La consommation d'alcool perturbe également votre sommeil:


A très faible dose, l'alcool a tendance à endormir et n'altère pas la qualité du sommeil. En revanche, une consommation d'alcool régulière ou en plus grande quantité peut favoriser ou exacerber certains troubles du sommeil, notamment l'insomnie, l'apnée du sommeil et les ronflements. Le sommeil est morcelé, ponctué de réveil, ce qui empêche de récupérer correctement. Cela participe notamment à "la gueule de bois" du lendemain...




Alors, prêts pour un mois sans alcool?