Rechercher

Toutes les calories ne se valent pas.

Certains aliments affichent un apport calorique faible, ça nous le savons bien,. Toutefois, toutes les calories ne se valent pas.

Par exemple 100 calories apportées par des endives crues n'ont pas les mêmes effets sur le corps (et les capitons) que 100 calories apportées par du chocolat au lait. Dans le premier cas, il faut en manger 300 g et dans le second, deux carrés ! Le potentiel satiétogène des endives s'avérant largement plus satisfaisant que celui de deux carrés de chocolat au lait, pas besoin de vous faire un dessin !



Les aliments à calories négatives?

Ce sont des aliments qui brûlent plus de calories qu'ils n'en apportent.

Voici une liste non exhaustive de ces aliments magiques.

les pommes, les abricots crus, la betterave, le brocoli, l'endive, le chou-fleur, le céleri, le cresson, le concombre, l'ail, le pamplemousse, les haricots verts, le chou vert, les poireaux, le citron, la salade, les oignons, les framboises, les fraises, la pastèque, les asperges, les aubergines, la courge, les courgettes, les carottes, le navet, les algues, le radis, la papaye, les champignons, l'ananas...



Il ne s'agit pas de ne manger que des aliments de cette liste bien sur car vous seriez très vite en carence et donc vous seriez sujets aux compulsions alimentaires.

Attention à l'effet yoyo.


Donc on dit non aux régimes mono -aliments comme la cure de soupe au chou ou le régime ananas. Car dès lors que vous reprendrez une alimentation variée, votre corps affamé fera ses réserves de plus belle. Nous préconisons donc une alimentation variée en intégrant au maximum les aliments de la liste des aliments à calories négatives.

Nous savons que certains aliments, qui apportent divers nutriments, brûleraient davantage de calories qu'il n'en apportent. Comment ? Penchons nous sur le côté de l'index glycémique de ces aliments et de leur teneur en fibres.

Nous vous répétons de manger des légumes, des crudités, et des fruits pas trop sucrés qui sont absolument indispensables pour qui veut manger équilibré et faire du bien à son système digestif.

On sait aussi que les fibres constituent des éléments incontournables d'un programme minceur : elles permettent de booster le métabolisme et d'inhiber les graisses.


L'index glycémique des aliments est tout aussi important que la charge calorique. En effet plus un aliment se transforme vite en glucides (IG élevé), plus il va provoquer un pic de glycémie, puis une chute. Conclusion : on a vite besoin de sucre... et on entre dans un cercle vicieux



Il ne faut surtout pas délaisser la notion d'apport en énergie au global, quotidiennement.


Il faut toujours prendre en compte son métabolisme, son âge, son niveau d'activité pour fixer son besoin énergétique.

Selon si vous êtes une femme, un homme, jeune, âgé, sportif ou pas, un ado, une femme ménopausée votre besoin énergétique sera différent.


En conclusion, il est sage d'ingérer chaque jour les nutriments qui nous sont nécessaires : protéines, lipides, glucides, et la proportion de fibres, vitamines, sels minéraux..


Nous vous proposons des rééquilibrages alimentaires adaptés à chacun

pour une perte de poids sans régime trop restrictif et sans fringales.


Posts récents

Voir tout