Rechercher

RAW FOOD, KESAKO?


Depuis quelques temps, on entend parler un peu partout du "Raw Food".

Le raw food pourrait bien être l’une des tendances alimentaires majeures des années à venir. « Raw » ne doit pas se traduire par cru, mais plutôt comme brut, non raffiné, non industrialisé. Ce régime à base de produits bruts, crus ou peu cuits, bien évidemment bio, vient directement de Californie.


Typiquement, les adeptes du raw food consomment des fruits et des légumes fraîchement cueillis, des jus de fruits et de légumes, des graines germées, des oléagineux, des céréales, des huiles de première pression à froid… Le raw food partage en bonne partie l’approche végétalienne : pas d’aliments d’origine animale, et donc pas de produits laitiers. Ce régime supprime également le sel, les sucres ajoutés, les excitants (thé, café…).

Côté cuisson, la « raw » interdit toutes les cuissons supérieures à 47,8°C un seuil limite à ne pas dépasser au-delà duquel, les vitamines et surtout les enzymes (indispensables à la digestion) présents dans les fruits et légumes auraient tendance à se détruire.

En plus de ne pas faire cuire nos aliments à plus de 47,8°C, il faut savoir que le régime raw food exige également : de commencer tous les repas du midi par une salade, tous les repas du soir par une soupe, et de toujours boire de l'eau en dehors des repas.

Pour se mettre à la raw food, on peut donc oublier nos casseroles, nos sauteuses et nos poêles, et investir dans un blender (pour les soupes et les jus), un déshydrateur (pour les fruits et légumes), un extracteur de jus à froid (pour les smoothies entre autres), ainsi qu'un cuit-vapeur à thermostat variable.


Le régime raw food ne date pas d'aujourd'hui : il a été inventé dans les années 50 par Ann Wigmore, une Américaine qui affirme avoir terrassé 2 cancers grâce aux bienfaits de la cuisine crue. Des bienfaits qui depuis ont d'ailleurs été validés par de nombreux diététiciens et nutritionnistes, pour qui la raw food rime avec :


Une alimentation plus riche en nutriments et exempte de graisses saturées et de résidus de cuisson toxiques

Une espérance de vie plus longue (3 à 6 ans en moyenne pour les crudivoristes)

Une meilleure santé cardio-vasculaire, et une meilleure conductivité dans le système nerveux

Un regain d'énergie et de vitalité

Une peau plus éclatante, plus lumineuse, et moins sujette aux boutons et autres imperfections

Un amaigrissement et une silhouette plus svelte.

Posts récents

Voir tout